• Mémoire d'une fleur - Chapitre 5

    Mémoire d'une fleur - Chapitre 5

     

    Le samedi, Won m’avait proposé une journée rien que tous les deux. Ça faisait si longtemps qu’on n’était pas sortie ! Après des heures de marches, on s’arrêta dans une brasserie.

    Won : J’ai décidé de quitté la maison. Ma sœur m’a trouvé un petit studio dans une résidence d’étudiant .C’est petit mais ça suffit pour moi.

    Hana : Combien ça coute de payer ça ?

    Won : Environs 42193.8 yens (NDA : environs 300€).

    Hana : Ah  je vois. Et du coup il y’a peu de chose dans ton studio. Donc tu comptes travailler pour payer ton loyer je suppose.

    Won : Oui, je vais commencer la semaine prochaine. J’emménage la semaine prochaine aussi.

    Hana : Et tu penses que c’est vraiment une bonne idée ? Il y’a aussi ta petite sœur ?

    Won : Je me suis aussi demandé ce que j’allais faire à propos de Himiko. Mais ma grande sœur est là, elle s’occupe beaucoup d’elle heureusement. Et puis même si ma mère ne s’occupe pas trop de nous, elle s’est quand même contentée de faire le strict minimum envers ma sœur.

    Hana : Je ne la comprends pas ta mère. Elle n’est pas juste.

    Won : Enfin, Himiko est encore petite. Je m’en fiche pas mal d’être rejeté pour elle.

    Hana : Tu es trop gentil.

    Won : Haha. Je pense que j’ai pris une bonne décision. Et puis ça me permet de faire ce que je veux et d’avoir ma vie privée. Et tu pourras venir aussi, comme ça on sera que tous les deux, tranquille…

    Hana gênée : Euh oui …

    Won sourit.

    Ces derniers temps, Won n’arrête pas de faire des sous-entendus comme celui-ci… Bon, c’est l’âge je pense … En sortant de la brasserie, on entendit une petite chamaillerie. Une chamaillerie de couple ? En nous approchant, une silhouette familière apparut. C’est Kyota. C’est qui cette fille ?

    … : Pourquoi es-tu comme ça ? T’es un idiot ou quoi ?! Je suis là moi ne l’oublies pas !

    Kyota : Je sais je ne t’ai pas oublié mais …

    … : J’ai toujours été là pour toi. Je t’ai même attendu. Alors pourquoi tu ne sors pas avec moi ?

    Kyota : C’est plus compliqué que ce que tu crois …

    Won : Comme par hasard … Toujours obligé de faire du bruit lui. Dépêche-toi Hana, je n’ai pas envie d’avoir affaire à lui… Hana ?

    Hana : Ca me reviens, cette fille … Won vite on y va !

    Won : C’est ce que je te dis depuis tout à l’heure je te signal ! (prit la main de Hana)

    … : Eh attend toi !

    Hana : … Moi ?

    … : Je me souviens de toi ! Kyota, c’est à cause d’elle pas vrai ?

    Kyota : Qu-Quoi ?

    Won : Ecoutez moi bien, je ne sais pas pourquoi vous vous disputez ni pourquoi Hana à un rapport là dedans mais… Cette fille est à moi alors pas touche ! Je t’avais déjà prévenu Kyota !

    Kyota : Pourquoi tu pètes un câble ? Je sais, pas besoins de me le répéter !

    Hana : Euh, Won ? …

    … : Hana hein ? Hm, elle est déjà casée à ce que je vois. Alors tu n’as plus d’excuse Kyota, sors avec moi !

    Kyota : Calme-toi Shiemi. Allons discuter autre part tu veux ?

    Won : Bon, on y va Hana.

    C’étais quoi cette scène de ménage. Et qu’est-ce que j’ai à voir là dedans ? Cette fille Shiemi, je crois me souvenir d’elle. Je l’ai rencontré quand je sortais avec Kyota à son anniversaire. Je ne lui ai pas vraiment parlé, mais je sais qu’ils sont amis d’enfance. Alors comme ça elle aime Kyota ? Qu’est-ce qu’il attend lui aussi, comme ça, il me fichera la paix. Enfin, définitivement je veux dire car, il s’est calmé depuis.

    Ma journée avec Won passa très rapidement. Trop rapidement. Je veux encore rester avec lui. Finalement, ma mère m’appela pour me dire qu’elle faisait un sukiyaki ce soir et m’a proposé d’inviter Won. Il accepta évidemment.

    Won :

    Hana : Qu’est-ce que t’as à être calme comme ça ?

    Won : C’est que… Ça fait longtemps que je ne suis pas venu chez toi et que je n’ai pas rencontré tes parents, ça va faire bizarre. Ca va faire la deuxième fois  depuis qu’on est ensemble !

    Hana : Haha oui c’est vrai. Mais tu sais très bien que tu es le bienvenue chez moi !

    Won : Oui !

    Arrivée chez moi, ma mère était encore en train de préparer le repas et mon père n’était pas encore rentrer du travail. Je dis à Won d’attendre dans ma chambre le temps que j’aide un peu ma mère.

    Won : Je vais vous aider !

    Hana : Non c’est bon je te dis, attends moi, je vais mettre la table !

    Mère de Hana : Hana à raison, ne t’en fais pas Won !

    Won : Mais …

    Hana : Va je te dis !

    Won : Bon ok … (monte dans la cambre de Hana) A chaque fois je viens ici, il y’a au moins un truc de nouveau… Tiens une nouvelle figurine… Un nouveau poster… L’étagère se remplie de jour en jour… Cette fille est vraiment une Otaku ! haha… (Regarde les photos accrochées au mur) Aaah ~ Hana est trop mignonne sur cette photo ! Et celle-ci aussi ! Haha que de souvenir … (soupire ) Ca fait longtemps que j’étais pas venus … Hm ?

    Hana ouvre la porte : Je suis là Won ! Qu’est-ce que tu fiches assis par terre ?

    Won : Hm ? Bin j’allais pas m’asseoir sur ton lit sans ta permission !

    Hana : Depuis quand il te faut ma permission ?

    Won : Je ne sais pas.

    Hana : Bon alors ! Qu’est-ce que tu lis … ? Ah, non ! Won ne touche pas à çaaaa ~ ! (reprend le cahier)

    Won : Pourquoi ?

    Hana : C’est … Un secret !

    Won : Pourquoi ?

    Hana : C’est comme un journal intime on va dire.  Ne le lis pas !

    Won : Pourquoi, tu as des choses à me cacher ?

    Hana : Non pas du tout mais … Je…

    Won : Haa~ Tu écris pleins de chose sur moi hein ? Avoue c’est ton cahier spécial WON !

    Hana : Euuh … oui …

    Won : Quoi t’es sérieuse ? Montre !

    Hana : Non ! (frappe Won avec le cahier)

    Won : Aie. Ok j’ai compris j’y toucherai pas, mais dis moi un peu ce qu’il y a dedans exactement ?

    Hana : Bin comme tu l’as dit, c’est un cahier où j’écris pleins de chose sur toi.

    Won : Comme quoi ?

    Hana : Ce qu’on fait ensemble… Ce que tu fais durant une journée…

    Won : Hahaha tu es obsédée par moi ma parole !!

    Hana : Tais-toi ! C’est embarrassant !

    Won : Haha, je rigole ma petite ! Ca me fait plaisir en faite, que tu penses autant à moi.

    Hana :

    Won : Hana … (s’approche de Hana pour l’embrasser)

    Hana :

    Won : Au faite, je pensais te l’offrir en partant mais comme je suis chez toi, je te le donne maintenant !

    Hana : C’est quoi ?

    Won : Haha tu verras ! Je l’ai trouvé à Shibuya, tu vas pas t’en remettre !

    Hana ouvre le cadeau : … NOON  ~ C’est pas vrai c’est …

    Won : Si si …

    Hana : C’est … LA FIGURINE SPECIALE EDITION LIMITEE DE IZU INTROUVABLE que je voulais !!! (NDA : Hana est fan de ce personnage) Mais … Comment ? Où ? Et à Combien t’a acheter ça ???!!

    Won : Bin… A Shibuya il y avait une petite boutique de goodies mangas, alors je suis entré pour voir si c’était intéressant. Et c’était peut-être petit mais il y’avait des collections de fou ! J’ai réussis à négocier le prix avec ce cher monsieur fort sympathique !

    Hana heureuse : Merciii Won ! Je t’aime ! (lui fais des bisous)

    Won : C’est moi que tu aimes où la figurine ? Je me le demande parfois.

    Hana : Idiot ! Je t’aime TOI plus que tout !

    Won souris : Hm, t’es vraiment qu’une otaku …

    Hana : Et toi donc … Merci en tout cas ! Hehe Izu est trop mignon !

    Won : ( Elle a l’air aux anges. Tant mieux ! ) Euh et ce n’est pas tout…

    Hana : hm ?

    Won : Ouvre ça .

    Hana ouvre la boite : Un collier ?! Won …

    Won : Çà te plait ?

    Hana : Bien sur ! C’est magnifique ! Mais pour quelle occasion tu m’as acheté ça ?

    Won : Aucune. Je savais que ça te ferais plaisir. Et puis, c’est une manière de m’excuser de t’avoir faire attendre et de t’avoir fais du mal.

    Hana : Merci beaucoup Won ! (caline) Il ne fallait pas tu sais !

    Won : Si, c’est la oindre des choses.

    Hana : Je te revaudrai ça !

    Won : Ah vraiment ?  D’accord ! (souris et observe Hana).

    Hana regarde Won : Qu’est-ce qu’il y’a ?

    Won : Rien. C’est juste que te voir toute enjoué comme ça, je trouve ça trop mignon.

    Hana gênée : Ah …

    Won :

    Hana : …

    Won s’approche : Et si tu laissais ton cher Izu de côté et que tu t’amusais plutôt avec moi ? (souris et prend la figurine de la main de Hana)

    Hana embarrassée : Eh ? W-Won …

    Won embrasse Hana : … Hana … Je t’aime. (L’embrasse de nouveau)

    Hana : … Won … Moi aussi…

    Won : Hehe, tu es toute rouge … Tu es gênée ?

    Hana : Ne me pose pas la question, idiot !

    Won : Haha tu es si mignonne ! …

     

    Le lendemain matin. Neuf heures.

    -Biiiiiip~ Biiiip ~-

    Mei encore endormie : … Qui ça peut bien être ? … -clic- Allô ?

    … au téléphone : MEEEEII !!! VIENS VITE C’EST UNE URGENCE !

    Mei énervée : Hmph… Qu’est-ce que tu as encore Tsui ?! Je dormais je te signal !

    Tsui : Je suis désolé mais … hm …

    Mei : Qu’est-ce qu’il y’a ?!

    Tsui : En faite…  J’ai perdu mon portefeuille et euh… J’ai besoin de quelque chose…

    Mei énervée : Quoi ?! Et tu m’appelles juste pour ça ? Tu crois que je suis ta bonne ?!

    Tsui : Désolééé ~ Je te demande ça à toi car je sais que je peux compter sur toi, tu habites à côté et euh … En plus je ne peux pas sortir …

    Mei : Pourquoi ça ?

    Tsui : Je t’expliquerai … Alors tu veux bien faire des petites courses pour moi ?

    Mei soupire : … T’es un idiot. Ok …

    Tsui : Génial mercii ! Je t’envois ça par texto !  -clic-

    Mei : … Quel imbécile ! Me réveiller juste pour ça !!! Pour qui il se prend ?

    Quarante minutes plus tard.

    -Ding dooong ~ -

    Tsui ouvre la porte : Ouaaaah tu as fais vite dis donc !

    Mei de mauvaise humeur : … Tiens tes saletés de courses !

    Tsui : Merci ! Ok je vois que tu n’es pas de bonne humeur.

    Mei : Comment veux-tu ? Je dormais profondément et tu me réveille pour que je fasse ta bonne !

    Tsui : Haha non tu n’es pas ma bonne mais … Merci !

    Mei : Bon c’est tout ? Maintenant je m’en vais ! Et va t’habillé, nudiste.

    Tsui : Haha c’est que je viens de sortir de ma douche.

    Mei : Je m’en fiche.

    Tsui : Tu ne veux pas entrer ? Je te prépare un petit-déjeuner pour me pardonner.

    Mei : Hmph… Okay.

     

    Mémoire d'une fleur - Chapitre 5

     

    Mei : Donc tu es sorti hier soir ? D'où ta geule de bois. Et ensuite ?

    Tsui : J’ai du perdre mon portefeuille là bas ! Et mes vêtements aussi …

    Mei  dégoutée : Tes vêtements ? …

    Tsui : Bah oui mes vêtements ! Ne me demande pas pourquoi ! Je n’en sais rien !

    Mei : Sans doute que tu étais bourré et que tu ne te souviens pas de ce que tu faisais !

    Tsui :

    Mei soupire : Çà ne m’étonne plus de toi. Tu fais toujours n’importe-quoi de toute façon !

    Tsui : Oui je sais … Ne me fais pas la morale.

    Mei : Je ne te fais pas la morale, tu devrais faire attention c’est tout !

    Tsui : Oh, tu t’inquiètes quand même pour moi ?

    Mei : Oui et alors ? C’est normal non !

    Tsui souri : Haha je suis content !

    -Diing ~ Doong ~-

    Mei : Tiens qui c’est ?

    Tsui : Euh … (pars ouvrir)

    … : Yo Tsui ! C’est bon j’ai tes caleçons !!

    Mei étonnée : Euh …

    … : Oh tiens, Mei est là ? Salut !

    Mei : Salut Noshiro …

    Tsui : Haha merci mec ! Tu viens déjeuner avec nous ?

    Mei : (Qu’est-ce que c’est que ce cirque ? Qu’est-ce que Noshiro fais là ? Tsui…)

    Noshiro : Désolé pour l’intrusion !

    Mei : Tsuii … Tu prends vraiment les gens pour tes bonniches ma parole !!!

    Tsui : Hein ? Maais non mais ! Ecoute, j’avais besoins de caleçons et … Je n’allais pas te demander de m’en acheter …

    Mei : Hmm…

    Noshiro : Mei tu es de mauvaise humeur aujourd’hui !

    Mei gênée : Euh … Oui un peu … C’est à cause de Tsui, il m’a réveillé…

    Noshiro : Ah je vois. Haha je comprends ! Tsui tu devrais avoir honte de réveillé une princesse dans son sommeil.

    Mei génée : (Princesse ?! Moi ? ) …

    Tsui : Je suis désolé ! hehe

    Noshiro : Toi je te jure …

    Mei : … Hm ?

    Tsui : Qu’est-ce qu’il y a Mei ?

    Mei : C’est quoi cette marque Tsui ? Sur ton bras.

    Tsui : Ah ça ? C’est rien ! J’ai juste pris un coup hier et …

    Mei ce rapproche : Tu rigoles j’espère ? C’est tout gonfler ! Fais-moi vo-

    Tsui retire la main de Mei : Ne touche pas !

    Mei : ….

    Tsui : Ah désolé c’était un réflexe. Ce n’est rien je te dis.

    Mei : Je voulais juste voir si ce n’était pas grave Tsui ! Tu as intérêt à te soigner !

    Tsui : Oui ne t’inquiètes pas …

    Noshiro : Elle a raison Tsui. Soigne-toi. Ce truc est bien rouge en tout cas.

    Tsui : …

    Mei : Bon… Je crois que je vais rentrer…

    Noshiro: Déjà ? Alors que je venais d’arriver…

    Mei : Je suis désolée c’est que … J’ai des choses à faire et euh …

    Tsui :

    Noshiro : … Tu as raison, tu devrais y aller alors. En plus tu n’as pas l’air bien.

    Mei : Hein ? Euh oui.

    Noshiro : Tu veux qu’on te raccompagne ?

    Mei : Oh non, ça ira ! J’habite juste à côté !

    Noshiro : Ah oui c’est vrai !

    Mei : Bon alors à demain ! Merci pour le petit-dej’ Tsui.

    Tsui : De rien ... A plus’ !

    Mei  pars.

    Tsui soupire :

    Noshiro : C’était quoi ça ?

    Tsui : Hein ?

    Noshiro : Cette blessure. Qu’est-ce tu t’es fais ?

    Tsui : C’est rien je te dis…

    Noshiro : Tu t’es battu hier ?

    Tsui : Oui…

    Noshiro : Avec qui ?

    Tsui : Un mec que tu ne connais pas.

    Noshiro : … Tu devrais vraiment faire attention. Tu sais qu’elle s’inquiète pour toi ?

    Tsui : Qui ça ?

    Noshiro : Mei.

    Tsui : … Oui je sais.

    Noshiro : Et puis il n’y a pas qu’elle je pense.

    Tsui : Au faite Noshiro…

    Noshiro : Quoi ?

    Tsui : Qu’est-ce que tu penses de Mei ?

    Noshiro : Mei ? … 

     

    A suivre ...

    « Mémoire d'une fleur - Chapitre 4

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :